La Voile rouge,baisse le rideau

Var matin 21 novembre 2011

Condamné à la démolition par le préfet, le mythique établissement de la plage de Pampelonne a accueilli les plus grandes stars de la planète, donnant lieu à des fêtes mémorables à Ramatuelle

Des stars et des seins nus : voilà comment l’exubérante Voile rouge a acquis sa notoriété internationale. Depuis sa création en 1968, les plus grandes vedettes au monde l’ont adoptée pour organiser d’incroyables fiestas. Les douches aux magnums de champagne étaient devenues un rituel sur ce lieu sacré de la plage de Pampelonne. Politiciens, acteurs, sportifs, top-models : tout ce beau monde se mélangeait chaque été à Ramatuelle.

Stallone boxe, Naomi fête ses 40 ans…

Au rayon des moments anthologiques figure en bonne place l’arrivée de Sylvester Stallone en 1995, gants de boxe aux poings version Rocky Balboa. C’est également ici que les Gipsy King ont fait leurs débuts dans les années 70. Une période où les premiers seins nus apparaissent, donnant le coup d’envoi à une tendance révolutionnaire à cette époque. Sur cette plage sexy, Bruce Willis peut s’improviser serveur et la top-model Naomi Campbell célébrer ses quarante printemps, avec Jennifer Lopez, en 2010. Plus récemment, la blonde héritière Paris Hilton avait pris ses habitudes pour des fêtes surréalistes à base de champagne et de dépenses monstrueuses.

L’œuvre bling-bling de Paul Tomaselli

Mais quand on dit Voile rouge, on pense inévitablement à un homme : Paul Tomaselli. L’emblématique patron, décédé en février 2005, était féru de boxe : il avait initié des combats en plein air, parfois seins nus ! Et chaque année, « l’Independance Day » américain, le 4 juillet, lançait la saison.

Quatre décennies plus tard, la Voile rouge va être prochainement démolie, à la suite d’une décision de justice, pour occupation illégale du domaine public maritime. C’est la fin d’une institution au caractère bling-bling assumé.

Laissez un commentaire

Ce commentaire sera publié après validation.